Au service de l'évangélisation des hommes adultes

Retraitants Paroissiaux

hommes 144bis

Marchons ! Cette injonction s’adresse à tous les anciens retraitants. A tous ceux qui ont été touchés par le Christ au cours des Exercices Spirituels. A tous ceux qui désirent répondre à son appel à travailler à la venue de son Royaume. A tous ceux qui veulent devenir davantage son disciple et faire rayonner autour d’eux la joie de l’Évangile.

C’est ensemble que nous coopérons à l’œuvre du Seigneur, portons de véritables fruits et entraînons d’autres hommes à la suite du Christ. A ces retraitants, le Père Vallet résumait tout cela en seul mot : Marchons !

Que faisons-nous ? Nous nous entraidons à tenir quatre résolutions.

 

1ère résolution : S’engager activement dans sa paroisse 

Telle est la première résolution : aller voir son curé et se mettre à sa disposition. Peu importe l’engagement ou le service qui sera alors proposé, mais il est fondamental que nous nous engagions dans la vie de notre communauté paroissiale et de ses mouvements. Tout doit être fait bien sûr avec discernement et selon les capacités, talents et disponibilités de chacun.

On reconnaît un Retraitant Paroissial à sa disponibilité, à son engagement et à trois attitudes fondamentales :

- L'humilité et le sens de l’Église. Par son engagement, le Retraitant Paroissial recherche l’unité autour du pasteur. Il n’est pas le « sauveur » et son engagement ne va rien révolutionner. En revanche, le curé sait pouvoir compter sur lui.

- La charité. Quel que soit l’engagement concret vécu, qu’il soit modeste participation matérielle ou responsabilité plus importante, ce qui compte c’est l’amour avec lequel cet engagement est vécu (cf.1 Co 13)

- Un désir de communion fraternelle. C’est dans sa paroisse qu’il vient puiser et recevoir les grâces du Seigneur. C’est dans sa paroisse qu’il est appelé à aimer son prochain comme lui-même.

La grande idée du Père Vallet est de renouveler les paroisses en renouvelant de l’intérieur les hommes qui la composent. C’est par l’engagement des Retraitants dans leur paroisse et ses mouvements que l’Œuvre des Exercices peut alors devenir l’œuvre des œuvres paroissiales.

2ème résolution : Proposer les Exercices Spirituels à d’autres hommes

Tout chrétien habité par la joie de l’Évangile a vocation chaque jour de sortir de lui et d’aller à la rencontre de ses contemporains pour communiquer autour de lui cette Bonne Nouvelle. Aussi nous faut-il vivre dans un « état permanent de mission » (Evangelii Gaudium 25). Pour le retraitant, cet état permanent se traduit concrètement par le fait de chercher à proposer en tout temps à d’autres hommes - « personne à personne » (EG128) – de faire ou refaire les Exercices spirituels. Le Père Vallet ne disait-il pas que les âmes se pêchent une à une ? L’apostolat des Exercices ne va donc pas consister dans le déploiement de technique de marketing, mais dans la relation quotidienne née de rencontres individuelles.

Proposer les Exercices, c’est laisser l’Esprit Saint agir. C’est tout à la fois accepter l’indifférence, l’échec, l’épreuve comme une croix mystérieuse qui s’offre à nous. Et c’est également rendre grâce pour ce que l’Esprit va, mystérieusement, permettre. Se réjouir de la difficulté et de l’échec apparent pour mieux louer Dieu (cf. EG 3).

hommes 13

3ème résolution : Se retrouver régulièrement entre retraitants

Si Jésus-Christ appelle chacun personnellement, un à un, il envoie toujours ses disciples deux à deux. La mission se vit en Église, le charisme de l'Association des Retraitants Paroissiaux (ARP) se porte à plusieurs. Sans cette union des retraitants entre eux, sans le fait de se retrouver régulièrement, leur désir de porter du fruit ne restera bien souvent que velléité sans lendemain. C’est au niveau local, dans la proximité géographique de la paroisse, que les retraitants doivent principalement se retrouver.

On commence seul, puis un jour on se retrouve à deux. Un groupe, une fraternité se crée à trois.

Que fait-on ? Prier, échanger et s’encourager à la mission. Ces rencontres régulières sont indispensables pour entretenir la flamme, susciter les initiatives et s’entraider à vivre concrètement les quatre résolutions de l’ARP. Se retrouver entre retraitants se vit aussi à travers le bulletin de l’œuvre : Marchons ! et les activités proposées par l’Association des Retraitants pour les Paroisses en lien avec les Coopérateurs Paroissiaux du Christ Roi.

4ème résolution : Renouveler régulièrement sa retraite

Dernière résolution, et non des moindres, prendre le ferme propos de renouveler régulièrement sa retraite chaque année, à défaut tous les deux ans. Les Exercices spirituels sont une école de sainteté et de discernement, encore faut-il les faire régulièrement. Bien qu’ayant été conquis par les Exercices spirituels, renouveler sa retraite est souvent l’objet d’un véritable combat spirituel pour le retraitant. C’est incroyable le nombre de bonnes raisons qui poussent un retraitant à reporter une nouvelle retraite à un « plus tard » qui n’arrive curieusement jamais. L’expérience montre que c’est la résolution fermement tenue qui porte du fruit, écarte les difficultés et rend possible ce qui paraissait insurmontable.

Ces quatre résolutions n’ont pas d’autre but que de nous engager à la suite du Christ dans cet élan de vie, à marcher avec lui, dans la joie de l’Évangile.

Daniel Favreau, président de l'Association des Retraitants pour les Paroisses

 

Articles en relation